Plénière 13/01/2023

 Le 13/01/2023 aura lieu à la Maison de la Création et de l’Innovation (salle 320) la plénière de l’ANR IThAC.

Programme

9h30. Accueil, infos générales
10h-11h. Conférence Tristan Alonge – Les origines grecques de la tragédie française.
11h-12h30.  1) Présentation du travail finalisé de V. Maillard et M. Bouton – 2) questions relatives au Pensoir, Xpath, Encodage…
12h45-13h45. déjeuner
14h-16h. Travail sur l’Anthologie

Sur la conférence de Tristan Alonge

L’ouvrage : Malgré des débuts prometteurs, le retour de la tragédie grecque en France s’estompe brutalement à partir de 1550, laissant la voie libre à Sénèque comme seul modèle antique dans la naissance et le développement de la tragédie française. Comment justifier le silence étonnant qui sépare les premières traductions de Sophocle et Euripide, sous François Ier, du succès de Phèdre de Racine en 1677 ? L’explication esquissée par l’ouvrage décloisonne les champs de recherche pour montrer que l’intérêt fluctuant envers le théâtre athénien tient à des préférences extra-littéraires : derrière la passion pour le grec s’en cache une autre, inavouable, pour la lecture de la Bible en langue originale. Une passion dangereuse que le Concile de Trente s’empressera d’effacer pendant plus d’un siècle, retardant ainsi l’éclosion d’une tragédie française d’inspiration grecque. L’histoire d’une occasion manquée.
L’auteur : Ancien élève de l’École normale de Pise, Tristan Alonge est maître de conférences en littérature française à l’Université de la Réunion. Spécialiste du théâtre français des XVIe et XVIIe siècles, il a consacré son premier ouvrage à Jean Racine (Racine et Euripide. La révolution trahie, Droz, 2017).

 



Citer ce billet
sarahgaucher (2022, 12 décembre). Plénière 13/01/2023. ITHAC. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qjd3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search